Histoire

La Sophrologie est née des travaux du neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo sur les différents états et niveaux de Conscience.

Années 1960/1970

Mise au point et développement en Espagne, d’un outil à la fois thérapeutique et de recherche, qu’il nomme SOPHROLOGIE (SOS = Harmonie, PHREN = Conscience, LOGIA = Etude, Science).

Il s’agit d’un ensemble cohérent très structuré à partir de techniques empruntées tant à la culture Occidentale (Médecine grecque antique, Hypnose et Training Autogène de Schultz ) qu’Orientale ( Yoga Indien, Bouddhisme Tibétain et Zen Japonais).

Années 1980/1990

Départ d’ A. Caycedo en Colombie pour diffuser la Sophrologie. Il laisse ses premiers collaborateurs développer en Europe l’outil de base. Ainsi naîtront différentes écoles, essentiellement en Espagne, en Suisse, en Belgique et en France, qui déploieront l’outil en autant de diversités que de courants de recherche (Sophro-analyse, Sophro-hypnose, Sophro-Energie…).

Quand A .Caycedo revient s’installer en Andorre, les trop grandes divergences survenues entre les écoles ne permettent plus de réaliser une synthèse.

Années 1983 – 2003

L’outil de base s’enrichit des recherches du Docteur Yves DAVROU dans 3 directions :

  • l’aspect énergétique de la Conscience, à partir de techniques de santé chinoises
  • la dimension émotionnelle de la Conscience et son interaction avec le Corps dans les maladies psycho -somatiques
  • la progression des techniques en lien avec le processus d’Individuation de Carl Gustav Jung.

C’est la naissance de la Sophrologie Dynamique®

Années 2003 – aujourd’hui

L’évolution de cette branche de la Sophrologie se poursuit actuellement au sein d’un groupe pluridisciplinaire de recherche – soutenu par l’apport des Neurosciences et des théories de la Complexité – sous la direction du Docteur Martine DUPUY.