Sophro. Dynamique en pédagogie

La sophrologie dynamique à l’école maternelle offre aux enfants dès leur plus jeune âge une ouverture, une issue positive dans les moments plus ou moins faciles qu’ils traversent.

Les enseignants de la maternelle sont les premiers témoins de l’histoire des enfants. Ils sont maintenant trop souvent en présence d’élèves, déjà très tôt en difficulté de tous ordres, ce qui ne leur permet pas d’apprendre en toute sérénité.

La sophrologie dynamique est un outil que l’enfant peut mettre en place tout seul grâce à une technique très simple adaptée à son âge.

Quand ?

Dès la grande section maternelle, 2 à 3 séances très courtes de 5 minutes réparties au cours de la journée, ou 1 fois par jour ou encore 1 fois par semaine pas plus d’un ¼ d’heure à 20 minutes chaque fois.

Comment ?

Avec toute la classe de façon rapide, informelle selon les besoins du moment.

En ½ groupe de façon plus approfondie avec les dessins ou le modelage à la fin, toujours en relation avec un projet concret de classe (contes, théâtre, chant, danse, sorties, peinture, écriture, lecture etc…)

Par qui ?

La personne la mieux placée, c’est bien l’enseignant lui même ! Il pourra intervenir dès qu’il le faudra. C’est pourquoi il est nécessaire que les enseignants se forment et observent les bienfaits et l’intérêt de cet outil pour eux-mêmes, pour le mettre ensuite au service de leur pédagogie et de leurs élèves.

Il est toutefois possible de faire appel à un intervenant extérieur (plus ou moins facile selon les académies !).

Un moment de sophrologie dynamique à la maternelle, c’est quoi ?

C’est un moment de détente assis ou debout, les yeux fermés si possible, où chacun va pouvoir refaire le plein d’énergie soit pour se calmer, soit pour se réveiller, soit pour apaiser une colère, une peur ou une tristesse, mieux se concentrer, avoir confiance etc…

Après la séance hebdomadaire en petit groupe, les enfants pourront dessiner ou modeler pour mettre ” en forme ” le vécu de leur séance. Un cahier de dessin servira d’instrument de mesure. L’enseignant devra être disponible pour aider chacun à préciser des mots, des idées et les notera avec l’accord de l’élève au bas du dessin.

Pour quoi ?

Les enfants aiment bien ces moments de calme, de détente, de sérénité entre eux et l’enseignant. C’est un moment qui s’apprivoise peu à peu. C’est un moment qu’ils attendent.

La sophrologie dynamique pratiquée très régulièrement va renforcer le système immunitaire et permettre d’améliorer plusieurs choses :

  • La connaissance de son corps
  • La concentration
  • La mémoire
  • La confiance
  • Le sommeil
  • Le retour au calme (pour les élèves très agités)
  • La reprise du tonus (pour les élèves trop calmes)
  • La circulation sanguine
  • La connexion des neurones
  • Etc…

La sophrologie dynamique va permettre de compléter l’aide et le travail déjà fait sur place avec les enseignants, les psychologues, les médecins scolaires, les parents au service des enfants.

La sophrologie dynamique est un art de vivre, une philosophie qui permet de voir les choses en couleurs même s’il fait gris ! Apprenons-la le plus jeune possible, c’est mieux !