En pratique

La Sophrologie Dynamique® propose une diversité de techniques, rigoureusement codifiées dans leur architecture comme dans la progression d’apprentissage.

Aisées à mettre en œuvre, tant dans la vie quotidienne que dans les grands moments de l’existence, elles permettent à chacun de progresser à son rythme.

Condition et matériel

La pratique de la SD® demande d’être capable d’observer ce qui se passe en soi et de décrire tout ou partie de l’expérience vécue. En conséquence, toute personne ayant un minimum de conscience éveillée peut pratiquer la sophrologie ; par contre il n’est pas possible de pratiquer la SD® dans les conditions de conscience trop altérée, que ce soit par médicaments, des toxiques, ou par certaines difficultés liées à la santé mentale.

Matériel : une tenue confortable et décente, et une chaise. Les exercices s’effectuent généralement en position assise et debout, mais s’adaptent à tout handicap physique.

Une séance dure environ 20mn hors prise de contact et partage d’expérience final. Pratique en groupe ou en individuel avec un animateur diplômé.

3 règles d’exploration

  • L’attitude phénoménologique 
    En termes simples il s’agit dans une situation donnée d’observer et de décrire, ce qui est senti, ressenti et pressenti, en suspendant les commentaires explicatifs, le jugement et l’interprétation.
  • Le principe du positif 
    Il consiste à aborder la réalité vécue d’abord par son côté positif. C’est prendre l’habitude de mettre en valeur en premier ce qui va bien, ce qui « vivifie », les réussites, la plénitude possible et non plus les failles, la souffrance et les manques.
  • Le principe de la réalité objective 
    La réalité consciente vécue est la base de référence.

L’architecture générale du déroulement d’une séance

Présentation globale d’une séance explorant successivement 3 intelligences au Présent

  • Mise en disponibilité : exercice simple qui permet de capter l’attention en permanence sollicitée par mille (pré)-occupations quotidiennes.
  • Introspection dynamique : mouvements d’auto -massage, issu d’un exercice de santé Chinois (DO IN).
    > Il permet de concentrer l’attention et amener la conscience dans ce niveau d’ « éveil paradoxal » spécifique de la Sophrologie.
    > Il a l’avantage de mobiliser l’énergie de tout le corps, facilitant la Prise de conscience des ressources énergétiques mobilisables dans l’instant présent et leur transformation en FORCE d’ETRE et en FORCE d’AGIR.
  • Mobilisation de l’intelligence corporelle :
    > par des exercices corporels simples, toujours effectués dans les possibilités physiologiques et la non douleur, y compris de manière virtuelle si handicap.
    > prise de conscience des sensations et de l’énergie ressource trouvée par le corps
    > ajustement de ces manifestations au besoin de l’instant => Qualité d’être.
  • Mobilisation de l’intelligence émotionnelle :
    > par des exercices spécifiques explorant la gamme émotionnelle positive, « vivifiante » de chacun
    > prise de conscience des sensations d’émotion et de l’énergie véhiculée par l’émotion
    > ajustement de ces manifestations au besoin de l’instant => Elan de vie, motivation   > par des exercices de double concentration => Sentiment de Présence à Soi               > par des exercices de futurisation pour (re)mettre en route notre capacité à se projeter dans le futur avec confiance.
  • Mobilisation de l’intelligence intuitive :
    > par les exercices d’évocation spécifiques de sophrologie dynamique
    > prise de conscience des symboles émergeant de ces représentations personnelles
    > ajustement des manifestations d’énergie qui les accompagnent => Liens de sens.
  • Synthèse personnelle du vécu de la séance
  • Reprise
  • Possibilité de partager l’expérience vécue.